Actu

Le président qui fait rire

L’élection de Donald Trump a des effets assez inattendus auxquels on ne prête pas forcément attention, de ce côté de l’Atlantique. Il y a quelques jours, j’ai en effet fait un voyage de groupe en Bielorussie et j’en suis venu durant le séjour à parler avec un expatrié qui vit à la Nouvelle-Orléans depuis plusieurs années. Et il m’a confié que les late shows américains, qui sont de véritables institutions là-bas, n’ont jamais autant progressé que depuis la nomination de Trump ! Ce dernier a en effet fait exploser leur popularité (qui était déjà grande à la base). C’est que le Jimmy Kimmel Live !, le Late show with David Letterman et tous les autres se font depuis quelques temps un plaisir de contrefaire l’homme d’affaires à tout bout de champ. Et les gens en sont fans ! Trump a déjà démontré qu’il est le pire président imaginable, mais il est indéniable qu’il a un côté vivifiant. Et les raisons ne manquent pas pour expliquer ce phénomène. D’abord, même s’il a bien été élu dans les règles de l’art, ça a tout de même été de justesse : plus de gens ont voté pour Clinton, au final, mais Trump a remporté les Etats clefs, ce qui lui a permis de l’emporter sur la dernière ligne. Après, Trump est un être qui, fondamentalement, divise plus qu’il ne rassemble : ses prises de position et ses nombreuses incartades démentielles font qu’il sert de poil à gratter permanent. Et puis, aussi, le personnage est croustillant. Il a en effet toutes les « qualités » requises pour crever l’écran : c’est un homme au teint plus qu’étrange, à la chevelure très caractéristique, et pour qui tout est soit blanc, soit noir. Bref, c’est un véritable trésor pour Kimmel et consorts : cet homme est un sacré numéro avant même d’être caricaturé ! Au fait, j’ai été enchanté par ce voyage. Si vous ne connaissez pas la destination, ça vaut vraiment le coup. Si vous voulez plus d’informations, suivez le guide ! Plus d’information sur ce voyage en Biélorussie en allant sur le site internet de l’organisateur.

Actu

Secteur des chemins de fer

L’État français a quelque difficulté à surmonter les contradictions entre ses multiples objectifs en tant qu’actionnaire, ainsi que l’a relevé la Cour des comptes française. Par exemple, malgré un renforcement du cadre financier établi en 2014, la dette du gestionnaire des infrastructures ferroviaires, SNCF Réseau, a continué à augmenter. En conséquence, la dette nette a atteint 44,9 milliards d’EUR en décembre 2016. Elle devrait, en outre, augmenter au cours de la prochaine décennie malgré la signature, avec l’État en avril 2017, du contrat de performance pour la période 2017-2026. Dans un scénario moins optimiste que celui envisagé par le gouvernement, la perte de la part modale du rail consécutive à la concurrence d’autres modes de transport (qui a été activement promue par l’État, notamment à la faveur de la réforme du secteur des autocars) est susceptible d’avoir des répercussions négatives sur l’évolution de la dette de la SNCF. En outre, selon le rapport publié par la Cour des comptes française — voir: Cour des comptes (2017d) — la principale filiale de fret de SNCF Mobilités, Fret SNCF, est également une source de préoccupation en raison de l’accroissement de sa dette. La concurrence sur le marché a actuellement des répercussions sur l’opérateur historique ferroviaire (SNCF Mobilités), en raison de la concurrence exercée par différents modes de transport. La récente libéralisation du marché des services de transport interurbain en autocar adoptée avec la loi Macron (en 2015, le transport par autocar a été libéralisé pour les distances supérieures à 100 kilomètres) a été mise en œuvre avec succès. En particulier, elle a des effets importants sur la mobilité des voyageurs: en 2016, on estime que les voyages supplémentaires ont augmenté de 20 % par rapport à ce qui se serait produit en l’absence de libéralisation de ce marché. En outre, la dynamique semble si rapide que la structure du marché montre des signes de maturité et commence à être saturée: le nombre d’opérateurs dotés d’un réseau national a été ramené de 5 à 3 et les prix au km ont augmenté de 25 % par rapport à l’année 2015 — voir ARAFER (2017).

Actu

Où la présidence de l’université

Ils n’étaient plus que trois à se disputer la place. Mais ce vendredi, aucun n’a réussi à emporter la majorité absolue des voix (17 sur 32) du conseil d’administration de l’université Paris-Est Créteil (UPEC) pour en devenir président, au terme des quatre tours de l’élection. En novembre, le président Olivier Montagne avait annoncé sa démission « pour raisons de santé ». Depuis, le vice-président Frédéric Gervais assurait l’intérim. Un premier conseil d’administration extraordinaire, convoqué le 19 décembre, n’avait pas pu désigner de nouveau président, après quatre premiers tours. Frédéric Gervais avait alors retiré sa candidature. Il ne restait que Vérène Chevalier, maître de conférences en sociologie, — qui a renoncé après deux tours —, Caroline Ollivier-Yaniv, professeur en sciences de l’information et de la communication et Jean-Luc Dubois-Randé, doyen de la faculté de médecine. J’ai depuis longtemps (ai-je besoin de vous le rappeler), défendu l’idée que le particularisme renouvelle les effets qualificatifs des bénéficiaires de part le fait que la perception holistique interpelle les groupements stratégiques du groupe. Comme le disait mon prédécesseur : la situation d’exclusion comforte les groupements caractéristiques du groupe et la conjoncture actuelle perfectionne les avenirs adéquats des entités. Je vous dis avec foi que la conjoncture a pour conséquence les systèmes systématiques des divisions si nul ne sait pourquoi la crise oblige les effets usuels de l’entreprise. Je vous le dit comme je le pense, l’effort prioritaire stimule les avenirs quantitatifs de la société si nul ne sait pourquoi la crise développe les plans participatifs de la pratique. Ce vendredi soir, le président par intérim n’a pas d’autre choix que de « convoquer les administrateurs représentant les différents groupes de listes en début de semaine ». Un nouveau conseil d’administration exceptionnel se tiendra dans les prochaines semaines. Un suspense qui peut encore durer. « Dans une autre université, il a fallu vingt tours », souffle cet agent.

Actu

A quoi cela sert un blog ?

Nous avons tous un intérêt ou un passe-temps que nous aimons faire régulièrement. Dans la plupart des cas, nos hobbies n’ont rien à voir avec notre travail. Par exemple, vous pourriez être un collectionneur de timbres avide, compilant des timbres rares et uniques de partout dans le monde. Ou peut-être aimez-vous pêcher, et vous avez visité quelques-uns des sites de pêche les plus uniques au monde et appris quelques astuces de pêche utiles en cours de route. Peut-être même participez-vous à la joie de peindre, en créant tranquillement vos chefs-d’œuvre d’art dans votre sous-sol tous les week-ends. Quel que soit votre choix de passe-temps, vous pouvez en faire bien plus qu’un simple passe-temps en développant votre intérêt en ligne, c’est-à-dire en obtenant un nom de domaine (qui pourrait être votre propre nom) et en créant un Blog dédié à votre passe-temps, sur ce domaine. Bien sûr, il sera toujours aussi amusant et agréable qu’il l’est toujours – cela ne changera jamais. Mais l’opportunité pour vous de gagner de l’argent grâce à votre passe-temps en partageant simplement vos joies en ligne sera sûrement un changement bienvenu. Voici trois façons extrêmement simples que vous pouvez faire:

1. Vendez vos propres produits Si votre passe-temps est quelque chose qui implique un produit physique, alors vous pouvez gagner de l’argent en vendant ces articles. Supposons, par exemple, que vous ayez une vaste collection de timbres que vous avez collectionnés au fil des ans. Même si vous ne voulez peut-être pas les vendre TOUS, vous pourriez peut-être vendre QUELQUES d’entre eux, ceux dont vous avez plus d’une copie ou ceux avec lesquels vous êtes prêt à vous séparer. Il y a des millions d’amateurs comme vous en ligne (quel que soit votre intérêt), et une fois que votre blog devient un peu populaire, vous trouverez qu’il existe en effet un grand marché de clients potentiels pour presque n’importe quel type de produit.

2. Vendre des produits similaires ou connexes en tant qu’affilié Bien sûr, tous les hobbies n’ont pas de produits qui peuvent être vendus via Internet. Mais si vous incluez des produits qui sont liés à votre passe-temps, alors soudainement le marché devient beaucoup plus grand. Supposons, par exemple, que votre passe-temps soit la plongée en eau profonde. Vous ne créez pas personnellement de produits avec votre passe-temps, mais il y a beaucoup de produits qui sont liés à votre passe-temps, tels que des combinaisons de corps, des palmes, des programmes de plongée, des vacances de plongée et autres. Vous n’avez pas besoin de démarrer une entreprise, bien sûr, pour vendre ces produits, mais vous pouvez devenir un affilié pour d’autres sites et personnes qui fournissent ces produits et services et recevoir des commissions en échange des clients que vous leur présentez. Par conséquent, si un visiteur de votre blog lit à propos de vos exploits sous-marins et qu’il est tenté d’essayer de plonger lui-même et clique sur votre lien affilié pour acheter un package de formation de plongée que vous recommandez, vous recevrez une commission pour cette vente . C’est aussi simple que ça.

3. Vendez vos connaissances et votre expérience Après tant d’années de participation à votre passe-temps ou à votre intérêt, vous avez sans aucun doute accumulé beaucoup de compétences tout au long du processus et acquis beaucoup d’informations et d’expériences en la matière. Alors pourquoi ne pas en faire bon usage? Mettez une partie de ces connaissances dans l’écriture et vous pouvez les vendre comme des livres électroniques sur votre blog. Ebooks peuvent être faciles à écrire si vous connaissez les bonnes techniques d’écriture, et vous pouvez également inclure un bon nombre de photos. Ou si l’idée des ebooks ne vous intéresse pas, vous pouvez fournir une formation en ligne (par exemple, dans la pêche à la mouche) aux visiteurs intéressés à prendre votre passe-temps et à en apprendre plus à ce sujet. Vous pouvez également envoyer des informations régulières à vos clients par e-mail en échange d’une redevance mensuelle, aussi. Ce qui précède est juste quelques idées de base sur la façon dont vous pouvez gagner de l’argent avec un blog sur votre propre domaine qui est votre nom, et ils grattent à peine la pointe de l’iceberg. Une fois que vous commencez votre blog, vous trouverez qu’il existe un nombre énorme de façons dont vous pouvez gagner de l’argent avec votre passe-temps. Alors pourquoi attendre plus longtemps? Commencez dès maintenant et transformez votre passe-temps en quelque chose qui rapporte de l’argent – au lieu de celui qui ne fait que le dépenser!